SANS-TITRE

2012, ballon de basket, technique mixte. 30x70x90cm

Avec Sans titre (2012), l’artiste français pose ici un ballon de basket coiffé d’une crête de flèches multicolores. Sa narration porte jusqu’à l’imaginaire, par l’association de provenances éloignées ; l’un est attaché au domaine sportif, l’autre est propre au combat. Comment envisager la lecture de cette oeuvre ?
Entre analogie de tête d’iroquois et contestation des règles métaphysiques — puisqu’absence de crevaison —, Olivier Magnier charge une réflexion sur l’artefact ordinaire, pousse à la quête de jugement et d’appréciation personnelle.

Maxime Gasnier - The Steidz Magazine - Septembre 2015